LE REFUGE DE CHABOURNEOU-Randonnée tout au fin fond du Valgaudemar.

Nous allons faire une randonnée qui nous mènera au fin fond de la Vallée du Valgaudemar, au plus loin des choses humaines, les sources de la Séveraisse et les plus belles des montagnes avec le mythique Sirac.

Voilà la carte du Vallon du Sirac, et le tracet de notre marche.

.

.

Point de départ de la randonnée, nous laisson le véhicule au parking, en contre-bas du refuge du Gioberney.

Le panneau nous indique 1h45 avant d'atteindre la première étape, la cabane du Pis.

Ne pas tenir compte des 2h annoncées pour aller au Refuge de Chabournéou, il s'agit là du sentier du bas, le plus direct.

Nous, nous allons évoluer au dessus et mettre 1h30 de plus.

Le sentier du Ministre nous accueille par la traversée du Torrent du Gioberney.

.

Un petit matin au ciel encombré, et une première vue envoutante du Vallon.

Petit passage d'éboulis et le vallon s'ouvre à nous. Le Sirac nous attend.

.

Nous arrivons maintenant à la jonction des sentiers.

Déjà une vue en plongée sur le premier bras du vallon, et le Torrent de la Séveraisse.

Nous allons maintenant attaquer la grimpette en "Z" de 1h15 jusqu'à la Cabane du Pis.

.

La montée en lacets est un peu raide, mais c'est le prix d'une belle balade.

Maintenanr la Vallée du Valgaudemar commence à se révèler. Au fond, le Pic des Scies de Ste-Anne 2730m.

Un passage escarpé et une vue plongeante sur l'entrée du Vallon du Sirac, notre point de départ.

.

Une vue très sauvage sur le petit Vallon de Baumette, le Pic de Jocelme 3458m. et son torrent.

.

Campanules, Digitales et autres flore subalpine.

.

Le plus gros de la montée est accompli. Dans 15mn. nous allons découvrir la Cabane du Pis.

Pour le refuge, il faudra encore marcher 1h30.

La Haute Vallée de la Séveraisse se voit bien maintenant.

.

Le petit Vallon de Baumette est rempli de fleurs.

La Cabane du Pis, enfin! Mais quelle surprise, elle est tout droit sortie du néolithique.

Un gros bloc de granit fait office de toiture, et une maçonnerie basic referme cette "grotte".

Le Torrent du Pic Baumette et un pont, on ne peux plus délicat.

.

En nous retournant à 180°, on jumelle en direction du Glacier des Rouies.

Une vue plongeante nous montre depuis en bas, tout en bas, la montée que nous venons de faire.

.

Allez, je m'autorise un petit souvenir photo avec en toile de fond les Rouies.

Le Sirac se rapproche lentement de nous.

.

Nous atteignons maintenant le point culminant de notre parcours, 2200m.

Le fond du vallon se révèle à nous, le fond du Valgaudemar...Les Pics du Loup 3245m. la Pointe du Queyre 3264m.

Flore subalpine en abondance.

A 180° le Pic de Vallon Clos 2762m. et au fond l'Aiguille de Morge 2985m.

.

Et voilà enfin notre objectif: le Refuge de Chabournéou. Un point de vue magique!

Il est là perdu au milieu de nulle part, si loin du monde.

.

En cette fin juillet, les fleurs sont en extase.

Les alpages de Chabournéou et, au fond, la Pointe du Queyre.

Un des derniers névés subsistants.

.

Et comme il se doit, la faune d'altitude est au rendez-vous.

Chamois et marmottes nous accueillent dans leur monde à eux.

.

Juste un dernier pont à franchir, et c'est la pause méridienne, bien mérité.

Depuis le refuge, la vue est somptueuse!

.

Maintenant il n'y a rien de mieux que de contempler le site.

Sur les pentes glacières du Sirac, une colonie de Choucas dance au dessus de nos têtes.

.

Le Refuge de Chabournéou en contre plongée, et la Pointe du Queyre.

Bonjour à Thierry, le gardien du refuge, et sa maman. J'ai très faim!

Ahhh! le plateau de "Chabournéou"! Après une bonne marche, ne surtout pas s'en priver!

.

Mon sandwich était bien dans mon sac à dos, mais je n'ai pas résisté...

Moment de détente avec Thierry qui est de bons conseils en ces lieux.

Il y a 46 places d'accueil pour pouvoir passer la nuit ici, et repartir le lendemain.

.

Une vue majestueuse de l'environnement du refuge, depuis le coude du vallon.

Et c'est le départ vers d'autres découvertes...

.

 

Commentaires (2)

1. FRANCOIS Pascal 07/11/2012

Jolies photos, je suis venu 3-4 fois dans cette vallée, et je compte revenir et surtout faire partager cette endroit à des amis qui savent appréciès les beaux endroits...
Juste par affection à cette vallée que j'ai connu pour la 1er fois lors d'une rando partit de l'autre vallée avec halte à Vallon pierre (ancien refuge) sous marabout , apres le voile de la marié et la chapelle.

Apres je suis revenu faire pétarel et les oules, le gioberney , le Lauzon et le pigeonnier; je suis un mrcheur moyen, je fais des photos surtout pour plus tard, quand on pourra plus se déplacer.
Bonne continuation d'un simple randonneur qui a aimé votre vallée et se calme qui y régne, de ces chamois et marmottes rencontrés..

2. VZLOU 31/01/2010

WAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU bisous val

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site